Harry Houdini, le pionnier des magiciens

Harry Houdini, le pionnier des magiciens

Harry Houdini, de son vrai nom Erik Weisz, né le 24 mars 1874 à Budapest et mort le 31 octobre 1926 à Détroit est un  magicien américain connu pour ses tours d’évasion sensationnels. Houdini était le fils d’un rabbin qui a émigré de Hongrie aux États-Unis et s’est installé à Appleton. Très jeune, il devient trapéziste dans les cirques et, après s’être installé à New York en 1882, il se produit dans des spectacles de vaudeville, sans grand succès.

En 1894, il a été marié à Wilhelmina Rahner, qui par la suite comme Beatrice Houdini devinte son assistante sur scène. À partir de 1900 environ, Houdini commença à acquérir une réputation internationale pour ses prouesses audacieuses d’extraction à partir de menottes, de cordes et de menottes de cercueils et de cellules de prison.L’un de ces tours récurrent est quant  il était enchaîné et placé dans une boîte qui était verrouillée, attachée et lestée. La boîte a été submergée à partir d’un bateau, vers lequel il retourne après s’être libéré sous l’eau. Les capacités d’évasion de Houdini dépendaient en partie de sa grande force physique et de son agilité et en partie de son habileté extraordinaire à manipuler les serrures.

Dans ses dernières années, Houdini a fait campagne contre les voyants ,les médiums et d’autres qui revendiquaient des pouvoirs surnaturels. Il a fait valoir qu’il s’agissait de charlatans qui produisaient tous leurs effets par des moyens naturels et diverses astuces. Il a écrit Miracle Mongers and Their Methods (1920) et A Magician Among the Spirits (1924). Houdini et son épouse, cependant, ont accepté de mener une expérience de spiritisme : le premier à mourir a été d’essayer de communiquer avec le survivant. Sa veuve a déclaré l’expérience un échec avant sa mort en 1943.

Houdini a pris son nom de scène du nom du magicien français Jean-Eugène Robert-Houdin, mais il a écrit plus tard The Unmasking of Robert-Houdin (1908), une étude déboulonnant des capacités de Houdin. Houdini a écrit l’article sur la conjuration pour la 13e édition de l’Encyclopædia Britannica. Il est mort d’une péritonite due à une blessure à l’estomac.

J’ai recueilli des certaines informations sur le site de  kimunga

Fermer le menu